La Chine fait le nettoyage sur son Internet


Cela fait 6 mois depuis février 2018 que le Ministère de la Sécurité Publique de Chine a mis en place son action « Cyberspace, Management 2018 ».

Cela signifie que les autorités se sont mises à la chasse des sites, des opérateurs et des comptes Internet illégaux. Mais pas seulement contre eux, aussi contre toutes les sociétés ayant des activités sur Internet considérées comme malhonnêtes et illégales.

Il faut comprendre que la plupart des grandes entreprises criminelles se servaient tout simplement des réseaux sociaux pour promouvoir leurs jeux et paris, ce qui leur permettait de mettre la main chaque mois sur des dizaines de millions de dollars.

Un résultat impressionnant

Le résultat de cette action en seulement 6 mois est impressionnant. Le total des sites Internet illégaux ayant été filtrés est de pas moins de 204 millions de sites ! Les autorités chinoises ont eu affaire avec plus de 92.000 cas administratifs, ils ont fermé et supprimés du web 34.000 sites Internet, ce qui a mené à l’arrestation de pas moins de 33.000 personnes ! Parmi les autres résultats voyez ci-dessous :

  • Plus de 10.400 sociétés ont été obligées de faire des modifications en regard de la loi.
  • Plus de 1.000 sites web dont par exemple Youku, Baidu et Sino Weibo ont été pénalisés pour des irrégularités.
  • Plus de 50.000 comptes Internet illégaux ont été fermés.
  • Plus de 1.56 millions de messages ont été effacés.
  • Plus de 320.000 boutiques en ligne ont été fermées.
  • Plus de 140.000 comptes Internet de communication et de paiement ont été fermés.
  • Plus de 670.000 studios live illégaux ont été fermés.
  • Quelques 54.000 applications propageant de la violence et des obscénités ont été bannies.

Des dizaines de blogs Internet, de moteurs de recherche et autres ont été régulés et sont maintenant supervisés, pour suspicion de diffusion illégale de prostitution, pornographie, armes à feu, cartes bancaires, entre autres. Parmi les centres d’information du web, il y en a 119 qui sont surveillés en permanence. Dans la longue liste de noms on peut voir Sogou Pics, Baidu Music, Sino Weibo, China Telecom, Hangzhou and China Unicom Zhengzhou et Dr. Peng Broadband.

Arrêtés pour suspicion

En tout et pour tout jusqu’ici ce sont plus de 7.000 personnes qui ont été arrêtées pour suspicion quelconque, dont :

  • 250 cercles de paris
  • Plus de 1.200 hackers
  • Plusieurs centaines d’individus travaillant dans les nombreux services de télécommunication, de fournisseurs, d’entreprises et de banques.

Sur quoi les autorités mettent-elles l’accent ?

En plus des sites illégaux en général, du blanchiment d’argent, des arnaques, des vols d’identités et de comptes etc, les autorités surveillent également de très près tout ce qui touche aux paris en ligne à la fraude et à la pornographie.

L’action du « Cyberspace, Management 2018 » est loin d’être terminée, il faut se rappeler que la Chine est un des plus grands pays du monde. On ne peut que féliciter les autorités du pays pour leur excellent travail et leur souhaiter autant de succès pour la suite de leur action.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer